Une de mes connaissances, maman épanouie, dévouée corps et âme à sa progéniture - c'est bien simple, si la grossesse ne durait pas aussi longtemps, elle aurait le double d'enfants - a refait surface après avoir disparu assez longtemps dans sa résidence à la campagne.

 

« Tiens ? Te revoilà ? Encore un enfant ?

 

- Non, non, j'avais besoin de faire le point.»

 

Aïe ! pensais-je, sûr qu'elle vient de remarquer les vergetures sur son ventre, les cicatrices de ses césariennes, ses seins qui ne défient plus la pesanteur comme à ses vingt ans.

 

Et tout ça pour un mari absent qui se tue à la tâche et cinq mômes braillards dont elle n'arrive pas à canaliser l'énergie ?

 

« Mon frère est homosexuel... C'est... C'est terrible...

 

- Pardon ?!

 

- Oui, il me l'a dit, il m'a dit qu'il était homo. Je comprend maintenant pourquoi il était parti vivre en ville...

 

- ...

 

- C'est terrible... C'est... Et en plus, c'est le parrain de Matthieu...

 

- Et alors ?

 

- Ça remet tout en question...

 

- Quoi ?!

 

- Oui... Tout...

 

 

En effet : elle rêvait sans doute d'être tante, et s'aperçoit que son frère lui a ravi le rôle.

 

Disparates

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot pqrxca ?

Fil RSS des commentaires de cet article